Les festivals les plus insolites du monde! Accueil

Le festival « Crotte d’orignal »

Moose Dropping Festival

L’histoire

En 1972, quelques jeunes de la ville de Talkeetna s’ennuyaient (clairement!) et ont décidé de faire cuire des crottes d’orignal. Ils y ont appliqué ensuite une couche de vernis. Le but? Accumuler des points en lançant les cacas vers une cible! Le jeu a attiré, semble-t-il, un certain nombre d’enthousiastes. Ils ont proposé de transformer l’événement en festival pour attirer les touristes.

Les événements

Au fil des ans, diverses activités se sont ajoutées. On y trouve la fabrication de bijoux à partir de crottins et des produits de cuisson en forme d’excréments. L’attrait principal s'appelle le « Moose dropping », d’où le nom du festival. Le terme anglais « dropping » peut désigner l’action d’échapper quelque chose, mais peut aussi représenter des crottes. Dans ce cas-ci, le jeu de mots prend tout son sens. Des sacs de fientes sont lancés depuis une montgolfière : celui qui frappe le plus près du centre d’une cible géante gagne. Des événements sportifs, tels que des randonnées et du baseball, accompagnent la programmation annuelle. De la musique, exprimant toujours le thème approprié, complète le déroulement.

Anecdote

Certains ont mal interprété le titre « Moose Dropping Festival », notamment l’organisme People for Ethical Treatment of Animals (PETA), qui avait compris qu’il s’agissait d’échapper de vrais orignaux! Après un long échange passionné, les organisateurs ont réussi à faire comprendre à PETA que ce n’était que des étrons, et non des animaux qu’on lançait. Dernières nouvelles : si une célébration des fèces de l’élan vous attire, hélas! le « Moose Dropping Festival » n’est plus! Les responsables ont décidé d’y mettre fin en 2010. Mais, si votre goût pour toutes choses fécales demeure inassouvi, de la mouscaille élevée au statut de bijoux et de boustifaille est disponible sur Internet!